J’ai fait l’amour à un fantôme
Il m’a mis dans de drôles de draps
J’ voulais accrocher nos atomes
Pour qu’il me prenne entre ses bras
L’espoir m’a noyé les méninges
J’ai cru  qu’il était là pour moi
Je suis restée blanche comme un linge
Toute nue et dans un sale état
 
J’ai fait l’amour à un fantôme
Et j’ai pris froid entre ses bras
J’avais dans le cœur les symptômes
Du bonheur qui ne dure pas
J’aurais tout fait pour le garder
Un jour de plus une heure encore
Sur le drap pour ne pas le froisser
Je me suis allongée au bord
 
refrain
il est passé en courant 
Dans mon lit en courant d’air
Et m’a  laissé en partant
Comme un goût d’amande amère
Il est passé en courant
Dans ma vie en courant d’air
Il m’a laissé en plein vent
Sans envie sans  s’en faire
 
Mon fantôme… Mon amour de fantôme… 
 
J’ai fait l’amour à un fantôme
Sans un mot il s’est envolé
Je me retrouve seule comme un môme
Qui n’a pas appris à voler
J'ai ouvert en grand la fenêtre
Au cas où il voudrait rentrer
Et sans vraiment le compromettre
Je lui demand'rai de flotter
 
 
il est passé en courant 
Dans mon lit en courant d’air
Et m’a  laissé en partant
Comme un goût d’amande amère
Il est passé en courant
Dans ma vie en courant d’air
Il m’a laissé en plein vent
Sans envie sans  s’en faire
 
Mon fantôme… Mon amour de fantôme… 
 
Instru
 
Moi j’aurais pu ad libitum
Risquer ma soie pour du coton
Lui dire  hé toi si t’es un homme
Reviens dormir dans ma maison
 
Mon fantôme,… mon amour de fantôme
Mon fantôme… mon amour de fantôme
Mon amour de fantôme
 

Laisser un commentaire