« L’Émotion en large et au travers »

Plonger dans l’univers d’Agathe C c’est se
laisser emporter par le tourbillon des
émotions d’une femme qui aime écrire
et chanter l’Amour.

Femme de cœur, femme de partage, Agathe
commence à écrire sur des sites internet en
2008, des poèmes, des slams, des nouvelles
dans lesquels elle explore avec sensibilité
les troubles et les émois de la vie avec
simplicité et poésie.

Après l’expérience d’un premier CD personnel
« AMORESCENCE » en 2014 pour lequel elle écrit
et chante pour la première (et ce qu’elle pense
être la dernière) fois de sa vie, se produit la
rencontre avec Francis Jackowski, qui va amorcer
un véritable virage artistique dans sa vie en
habillant ses mots de musiques. C’est l’osmose.
Les mots et les mélodies se transforment en chansons
interprétées par Agathe qui ajoute un C à son prénom.

Deux ans plus tard naît le projet d’enregistrer un
album concept, déclinaison senXuelle de situations
amoureuses. La séduction y côtoie le désir, la volupté,
l’érotisme, à travers une poésie amoureuse et audacieuse,
sur des musiques et des arrangements modernes.

« PETITS BONHEURS ALÉATOIRES, ode à
l’épicurisme voit le jour en décembre 2016. La
vie, comme les cinq chansons de cet album, est
tissée de petits bonheurs qui vont et viennent
et qu’il convient de savourer sans modération.

Agathe est aussi auteure d’un roman « RESSAC« , thriller érotico-sentimental, paru en 2018 et la lauréate du prix Gonzib Saint Broc 2018 pour sa nouvelle

« Il faut bien mourir de quelque chose » (en vente sur demande)