Étiquette : oeil

textes

OXMO

Si tu l’voyais
Sur ses deux pattes
Comme il me plait
Cet acrobate
Il tourne en sautillant
Et faut dire pour un chien c’est pas banal
Il danse il est marrant
Oxmo est un artiste  un artiste au poil
                                                                 
Si son oeil est taché couleur caramel
C’est qu’un jour un rond s’est détaché du ciel
Si nous deux c’est super extra sensoriel
C’est qu’on s’aime d’amour avec mon jack russel
 
Un tour de piste
Pour l’intrépide
Dans les coulisses
Il devient speed
Et danse un cha cha cha
Faut dire  pour un chien c’est original
Samba ou bien rumba
Il m’ fait craquer il est génial
 
Si son nom est emprunté à Puccino
C’est qu’au fond je trouve que c’est un beau cadeau
Si Oxmo suit le tempo et fait le show 
C’est qu’en fait mon chiot assure avec brio
 
Si tu l’voyais
Quand j’le présente
A mes côtés
Sous le feu d’la rampe
On fait des chansons en duo
Avec un chien c’est rigolo
Sur les affiches y’a sa photo
Tout l’monde se déplace pour Oxmo
 
S’il aboie et si d’aventure il s’emballe
C’est la joie qui fait vibrer ses cordes vocales
Si je lis qu’il est né sous la bonne étoile
Je dis oui Oxmo un chien qui a la moëlle
 
Si j'invente jour après jour son existence
Après tout il n'y a personne que ça dérange
Si l'on rit de ma folie douce j'men balance
Car ma vie est bien plus belle quand mon chien danse
 
Si tu l'voyais…
textes

QUAND J’Y PENSE


Souvent je t'attends aplatie dans le noir
Souvent je fais semblant d'être une ombre et je guette
Le bruit de tes bottes sur l'écorce des trottoirs
Et l'odeur douloureuse de ta chair satisfaite

Souvent je t'entends immobile dans le soir
Suggérer l'aventure à des proies attentives
Souvent tu leur relates de pernicieuses histoires
Qui les font frissonner du désir de te suivre

Et quand j'y pense pense pense
De rage je balance
Des coups de pieds dans les feuilles
Je m'entraîne aux écueils
J'ai l'alarme à l'oeil
Et quand j'y pense pense pense
D'emblée je séquence
Je reste sur le seuil
D'une vie en trompe-l'œil
Et j'ai la larme à l'œil

Et puis souvent je sens cachée dans le brouillard
Emerger la puissance d'un orgueil impatient
De dresser le drapeau symbole de ta victoire
Souvent je sens tes dents se planter dans le temps
Souvent  je m'étends à côté du dortoir
Et j'écoute simplement la pression des ressorts
Terrassés sous l'effort de vos échappatoires
Et le timbre grinçant  et confus de vos corps

Et quand j'y pense pense pense
De rage je balance
Des coups de pieds dans les feuilles
Je m'entraîne aux écueils
J'ai l'alarme à l'oeil
Et quand j'y pense pense pense
D'emblée je séquence
Je reste sur le seuil
D'une vie en trompe-l'œil
Et j'ai la larme à l'œil

Et quand j'y pense pense pense
De rage je balance
Des coups de pieds dans les feuilles
Je m'entraîne aux écueils
J'ai l'alarme à l'oeil
Et quand j'y pense pense pense
D'emblée je séquence
Je reste sur le seuil
D'une vie en trompe-l'œil
Et j'ai la larme à l'œil

Souvent je me défends de garder en mémoire
Des images d'amants et d'anciens jeux de rôle
Trop souvent je surprends dans l'œil de mon miroir
Les affres d'un regard échappé au contrôle

Et quand j'y pense pense pense
De rage je balance
Des coups de pieds dans les feuilles
Je m'entraîne aux écueils
J'ai l'alarme à l'oeil
Et quand j'y pense pense pense
D'emblée je séquence
Je reste sur le seuil
D'une vie en trompe-l'œil
Et j'ai la larme à l'œil

Et quand j'y pense pense pense